Jugement Final – Le chaînon manquant de l’assassinat de JFK

30,00 


Volume I

Ce livre affirme que le Mossad d’Israël a été un acteur principal aux côtés de la CIA et du syndicat de crime de Lansky dans la conspiration d’assassinat de JFK et qu’en fait, le rôle du Mossad a probablement été le moteur derrière la conspiration. C’est clairement Israël et son Mossad – comme nous le démontrerons – qui est la seule force qui lie ensemble tous les présumés conspirateurs les plus fréquemment mentionnés : la CIA, les forces cubaines anti-castristes, le crime organisé et, plus spécifiquement – plus significativement que la soi-disant mafia – le syndicat du crime de Meyer Lansky. Ces connexions sont beaucoup plus sombres et vont beaucoup plus loin que la plupart des gens pourraient imaginer. Dans Jugement Final nous examinerons tout ceci en détail.


 


Israël, comme nous le verrons, avait un mobile bien précis non seulement pour orchestrer la destitution de Kennedy mais aussi pour hisser son successeur, Lyndon B. Johnson à la Maison Blanche. Tout comme, bien sûr, bon nombre des autres éléments de la conspiration qui a mené au meurtre de Kennedy.

Pas une seule fois, cependant – du moins dans le cadre d’une enquête d’assassinat classique – on n’a laissé entendre qu’Israël était impliqué dans le meurtre de Kennedy. Pourtant, les preuves sont là, des preuves qui sommeillaient, ou qui avaient été ignorées ou dont l’importance était passée inaperçue.

En effet, pratiquement la quasi-totalité des faits rassemblés dans Jugement Final ont été tirés d’ouvrages reconnus dans le domaine de la recherche sur l’assassinat de JFK et d’autres sources classiques.


 

Share with friends !
Détails sur le produit

Broché: 516 pages
Éditeur : Omnia Veritas Ltd (18 avril 2018)
Langue : Français
ISBN-10: 1912452618
ISBN-13: 978-1912452613
Dimensions du produit: 15,2 x 2,6 x 22,9 cm

Author

You may also like…

  • La dictature de l’Ordre Mondial socialiste


    “L’ennemi à Washington est plus à craindre que l’ennemi à Moscou.” C’est un sentiment que j’ai exprimé maintes et maintes fois.


     

    28,00 
  • Jugement Final – Le chaînon manquant de l’assassinat de JFK


    Volume II

    Les faits sont les faits : sur les 22 avocats de la Commission Warren, neuf étaient juifs. Un autre était marié à une femme juive. Plusieurs autres avaient des liens avec le lobby israélien. Qui plus est, l’un des membres les plus actifs de la commission, Gerald R. Ford – était le protecteur d’une figure longtemps liée au Mossad et au Syndicat du crime de Lansky. Un autre membre de la commission, John McCloy, était intimement associé à certaines des familles les plus puissantes de l’élite juive. Si la Commission Warren avait été sincère dans son enquête sur la conspiration de JFK – et si elle avait découvert une connexion israélienne -, l’immense “présence juive” au sein de la commission aurait pu fournir les moyens de dissimuler la connexion israélienne.


     

    30,00 
  • La hiérarchie des conspirateurs


    Histoire du comité des 300

    Il est certain que bon nombre d’entre nous sont conscients que les personnes qui dirigent notre gouvernement ne sont pas celles qui contrôlent réellement les questions politiques et économiques, nationales et étrangères. Cela a conduit beaucoup d’entre nous à rechercher la vérité dans la presse alternative, ces auteurs de bulletins d’information qui, comme moi, ont enquêté, mais pas toujours trouvé, les raisons de ce qui rend les États-Unis aussi gravement malades. L’injonction “cherchez et vous trouverez” n’a pas toujours été de mise avec ce groupe. Ce que nous avons découvert, c’est que les gens évoluent la plupart du temps dans une sorte de brouillard obscur, sans se soucier ou se donner la peine de savoir où va leur pays, fermement convaincus qu’il sera toujours là pour eux. C’est la façon dont le plus grand groupe de population a été manipulé pour réagir, et leur attitude joue à plein entre les mains du gouvernement secret.


     

    28,00 
  • La dynastie Rothschild


    Le Dr John Coleman, auteur de l’Histoire du Comité des 300, raconte comment Mayer Amschel, le fondateur de la dynastie du “Bouclier rouge”, a acquis sa première fortune. On est loin des mythes et légendes qui entourent encore l’homme qui a commencé comme marchand de chiffons et prêteur sur gages, travaillant dans une petite maison de la Judenstrasse, à Francfort-sur-le-Main, en Allemagne, où il vivait avec sa femme et sa famille.


     

    25,00