La guerre sans nom

By (author)Archibald Ramsay

23,00 


Le pouvoir juif contre les nations

Le présent ouvrage, accompagné de nombreuses preuves supplémentaires et d’un contexte historique plus complet, est le résultat des expériences personnelles d’un personnage public qui, dans l’exercice de ses fonctions, a découvert de première main l’existence d’une conspiration vieille de plusieurs siècles contre la Grande-Bretagne, l’Europe et l’ensemble de la chrétienté.


 


La guerre sans nom révèle un lien insoupçonné entre toutes les grandes révolutions en Europe – de l’époque du roi Charles Ier à la tentative avortée contre l’Espagne en 1936. Il est démontré qu’une source d’inspiration, de conception et d’approvisionnement est commune à toutes ces révolutions. Ces révolutions et la guerre mondiale de 1939 sont considérées comme des parties intégrantes d’un seul et même plan directeur.

Après un bref rappel des forces à l’origine de la déclaration de guerre et des arrestations dans le monde entier de tous ceux qui ont tenté de s’y opposer, l’auteur décrit l’anatomie de la machine de l’Internationale révolutionnaire – la machine qui poursuit aujourd’hui le projet d’un pouvoir mondial supranational, le rêve messianique séculaire de la juiverie internationale.


 

Share with friends !
Détails du produit

Éditeur ‏ : ‎ Omnia Veritas Ltd (14 septembre 2021)
Langue ‏ : ‎ Français
Broché ‏ : ‎ 224 pages
ISBN-10 ‏ : ‎ 1913890546
ISBN-13 ‏ : ‎ 978-1913890544
Poids de l'article ‏ : ‎ 227 g
Dimensions ‏ : ‎ 12.7 x 1.19 x 20.32 cm

Author

You may also like…

  • Les mythes fondateurs de la politique israélienne


    & Le procès du Sionisme israélien

    La lecture de ce livre ne doit créer aucune confusion, ni religieuse, ni politique. La critique de l’interprétation sioniste de la Thora, et des ‘‘livres historiques’’, (notamment ceux de Josué, de Samuel et des Rois) n’implique nullement une sous-estimation de la Bible et de ce qu’elle a révélé, elle aussi, sur l’épopée de l’humanisation et de la divinisation de l’homme. Le sacrifice d’Abraham est un modèle éternel du dépassement par l’homme de ses provisoires morales et de ses fragiles logiques au nom de valeurs inconditionnelles qui les relativisent. De même que l’Exode demeure le symbole de l’arrachement à toutes les servitudes, de l’appel irrésistible de Dieu à la liberté.


     

    27,00 37,00 
  • Les Juifs et le Talmud


    Morale et Principes sociaux des Juifs

    Aucun problème ethnique ou religieux ne s’est posé, à travers l’Histoire, d’une manière plus générale, plus continue et plus obsédante que le problème Juif. Aussi loin qu’on se reporte depuis que les Juifs sont campés au milieu des nations — et cette manière de vivre est bien antérieure pour eux à l’époque où les armées romaines leur infligèrent ce qu’on appela « la dispersion » — on trouve les Juifs en lutte avec tous les peuples qui les ont reçus dans leur sein.


     

    23,00 
  • La culture de la critique


    Les Juifs et la critique radicale de la culture des Gentils

    Les mouvements dont cet ouvrage fait l’objet (anthropologie Boasienne, radicalisme politique, psychanalyse, École de Francfort et Intellectuels de New York) n’ont été embrassés que par peu de gens dont la communauté juive ne connaissait pas ou ne comprenait pas les points de vue. La thèse défendue ici consiste à affirmer que ces mouvements intellectuels ont été dominés par les Juifs, que la pensée de la plupart de ceux qui ont pris part à ces mouvements fut caractérisée par un fort sentiment identitaire juif et que ces mêmes personnes ont, de par leur engagement, agi dans l’intérêt de la communauté juive.


     

    35,00 
  • Histoire des Banques Centrales et de l’asservissement de l’humanité


    Pour que toute nation/état/société/communauté conserve la pleine souveraineté de son indépendance dans le traitement de ses affaires, le contrôle absolu des moyens qu’elle emploie pour échanger les biens et les services doit résider au sein des organes qui représentent le peuple, et ne doit jamais être délégué à des individus ou à des groupes d’intérêts privés.


     

    20,00