La huitième croisade

25,00 


libres révélations d’un officier d’État-Major britannique

La « Communauté » juive, ordre social particulier à la Juiverie, constitue une puissance sans scrupule pour le mal, laquelle, pendant vingt siècles, a miné la civilisation dans chaque partie du globe. Libre d’influences extérieures, elle a exercé son action, en accord avec ses propres lois arbitraires, dans la méfiance et au détriment des pays sur lesquels ses membres se sont abattus.


 


Sous le règne d’Auguste, des conseils politiques juifs se formèrent, dissimulant sous le manteau religieux les convoitises d’une clique toute puissante. Durant le siège de Jérusalem par Vespasien, cette clique sût gagner la faveur des conquérants romains, et fut récompensée par le gouvernement impérial, qui lui conféra un mandat pour l’administration de la Palestine, en vertu duquel la clique se constitua elle-même en corps gouvernemental avec pouvoirs absolus. Ce gouvernement fut connu sous le nom de Kahal, c’est à dire Communauté ou Commonwealth.

Des immigrants juifs organisèrent les « communautés » qu’ils avaient fondées, et à la fin du deuxième siècle avant J. C. presque chaque province de l’empire romain comptait au moins une colonie juive. Ces « communautés », dont chacune représentait elle-même un Kahal en miniature, étaient affiliées au corps apparenté central dont dépendait leur existence. En vue de renforcer ce contrôle et de favoriser les intérêts juifs, le Kahal développa et perfectionna le système élaboré d’espionnage et d’insidieuse subversion tel qu’il subsiste encore, système qui explique la concentration du pouvoir et du commerce entre les mains des Juifs partout où ils se sont établis en nombre suffisant.


 

Share with friends !
Détails sur le produit

Broché: 214 pages
Editeur : Omnia Veritas Ltd (22 mai 2018)
Langue : Français
ISBN-10: 9781912452774
ISBN-13: 978-1912452774
ASIN: 1912452774
Dimensions du produit: 14 x 1,1 x 21,6 cm

You may also like…

  • Complot contre l’Église


    Sans crainte d’exagération, on peut assurer qu’aucun autre livre au cours de ce siècle n’a été l’objet d’autant de commentaires dans la presse mondiale. La valeur définitivement probante de ce livre provient de sa superbe et importante compilation de documents d’Histoire et de sources d’indiscutable importance et authenticité.


     

    35,00 
  • Vérité et synthèse


    La fin des impostures

    Attaché à sa communauté le juif est inassimilable. Le génie du peuple juif est d’avoir présenté le problème juif sous son seul aspect religieux. Selon le juif, il y aurait des Français de confession juive, tout comme il y a des Français de religion catholique. De nombreux goyim (étrangers au peuple juif) sont tombés dans ce piège. Monseigneur Lustiger incarne l’exemple type du juif de religion catholique. Tout d’abord les sémites ne sont pas d’origine européenne, ils sont ethniquement proches de l’arabe, pas du gaulois.


     

    25,00 
  • Les Juifs et le Talmud


    Morale et Principes sociaux des Juifs

    Aucun problème ethnique ou religieux ne s’est posé, à travers l’Histoire, d’une manière plus générale, plus continue et plus obsédante que le problème Juif. Aussi loin qu’on se reporte depuis que les Juifs sont campés au milieu des nations — et cette manière de vivre est bien antérieure pour eux à l’époque où les armées romaines leur infligèrent ce qu’on appela « la dispersion » — on trouve les Juifs en lutte avec tous les peuples qui les ont reçus dans leur sein.


     

    23,00 
  • La culture de la critique


    Les Juifs et la critique radicale de la culture des Gentils

    Les mouvements dont cet ouvrage fait l’objet (anthropologie Boasienne, radicalisme politique, psychanalyse, École de Francfort et Intellectuels de New York) n’ont été embrassés que par peu de gens dont la communauté juive ne connaissait pas ou ne comprenait pas les points de vue. La thèse défendue ici consiste à affirmer que ces mouvements intellectuels ont été dominés par les Juifs, que la pensée de la plupart de ceux qui ont pris part à ces mouvements fut caractérisée par un fort sentiment identitaire juif et que ces mêmes personnes ont, de par leur engagement, agi dans l’intérêt de la communauté juive.


     

    35,00