Mémoires de Hempher, espion britannique au Moyen-Orient

23,00 


Ce document révèle le véritable contexte du mouvement wahhabite qui a été imposé par Mohammad bin abdul Wahhab et explique les nombreux mensonges qu’il a répandu au nom de l’Islam et expose son antagonisme envers la religion de l’Islam et le prophète Mohammed et envers les musulmans en général.


 


Il n’est pas étonnant que les wahhabites soient aujourd’hui l’épine dorsale du terrorisme, autorisant, finançant et planifiant le versement du sang de musulmans et d’autres innocents.

Leur histoire bien connue de terrorisme, telle que documentée dans Fitnatul Wahhabiyyah par le mufti de La Mecque, Sheikh Ahmad Zayni Dahlan, et leurs assassinats actuels sont dus à leur conviction que tous sont des blasphémateurs, sauf eux-mêmes.

Le grand-père de Muhammad ibn Abd al-Wahhab, fondateur du wahhabisme, était d’ailleurs un marchand de Bursa en Turquie qui était un Dönme, c’est-à-dire un crypto-juif ; son nom, Sulayman, était à l’origine Shulman.

Qu’Allah protège nos nations de leurs maux.


 

Share with friends !
Détails sur le produit

Éditeur ‏ : ‎ Omnia Veritas Ltd (6 octobre 2021)
Langue ‏ : ‎ Français
Broché ‏ : ‎ 224 pages
ISBN-10 ‏ : ‎ 1913890562
ISBN-13 ‏ : ‎ 978-1913890568
Poids de l'article ‏ : ‎ 227 g
Dimensions ‏ : ‎ 12.7 x 1.19 x 20.32 cm

You may also like…

  • Les Mondialistes & les Islamistes


    Provoquer le “choc des civilisations” pour un Nouvel Ordre Mondial

    L’étude suivante survole l’histoire de cette région du monde où l’Amérique s’est empêtrée et qui dans une certaine mesure est encore presque entièrement contrôlée par la Grande-Bretagne. Cette actuelle « guerre contre le terrorisme » est-elle véritablement une guerre pour apporter la liberté à la région et promouvoir les idéaux traditionnels américains, ou bien n’est-elle qu’une démonstration de pouvoir pour consolider l’hégémonie mondiale américaine ? Et qu’est-ce que la Grande-Bretagne a à y gagner?


     

    20,00 
  • Les mythes fondateurs de la politique israélienne


    & Le procès du Sionisme israélien

    La lecture de ce livre ne doit créer aucune confusion, ni religieuse, ni politique. La critique de l’interprétation sioniste de la Thora, et des ‘‘livres historiques’’, (notamment ceux de Josué, de Samuel et des Rois) n’implique nullement une sous-estimation de la Bible et de ce qu’elle a révélé, elle aussi, sur l’épopée de l’humanisation et de la divinisation de l’homme. Le sacrifice d’Abraham est un modèle éternel du dépassement par l’homme de ses provisoires morales et de ses fragiles logiques au nom de valeurs inconditionnelles qui les relativisent. De même que l’Exode demeure le symbole de l’arrachement à toutes les servitudes, de l’appel irrésistible de Dieu à la liberté.


     

    27,00 37,00 
  • La culture de la critique


    Les Juifs et la critique radicale de la culture des Gentils

    Les mouvements dont cet ouvrage fait l’objet (anthropologie Boasienne, radicalisme politique, psychanalyse, École de Francfort et Intellectuels de New York) n’ont été embrassés que par peu de gens dont la communauté juive ne connaissait pas ou ne comprenait pas les points de vue. La thèse défendue ici consiste à affirmer que ces mouvements intellectuels ont été dominés par les Juifs, que la pensée de la plupart de ceux qui ont pris part à ces mouvements fut caractérisée par un fort sentiment identitaire juif et que ces mêmes personnes ont, de par leur engagement, agi dans l’intérêt de la communauté juive.


     

    35,00 
  • La guerre sans nom


    Le pouvoir juif contre les nations

    Le présent ouvrage, accompagné de nombreuses preuves supplémentaires et d’un contexte historique plus complet, est le résultat des expériences personnelles d’un personnage public qui, dans l’exercice de ses fonctions, a découvert de première main l’existence d’une conspiration vieille de plusieurs siècles contre la Grande-Bretagne, l’Europe et l’ensemble de la chrétienté.


     

    23,00