Wall Street et Franklin D. Roosevelt

By (author)Antony Sutton

25,00 


Ce livre dépeint Franklin Delano Roosevelt comme un financier de Wall Street qui, durant son premier mandat de président des États-Unis, a reflété les objectifs des pouvoirs financiers concentrés dans l’establishment commercial de New York.


 


Aucune grande richesse financière ne pouvait être accumulée selon les règles impartiales d’une société basée sur du libre-échange concurrentiel. La seule voie sûre vers l’acquisition d’une richesse massive était le monopole: chassez vos concurrents, réduisez la concurrence, éliminez la libre concurrence et, surtout, obtenez la protection de l’État pour votre industrie grâce à des politiciens et à une réglementation gouvernementale en votre faveur. Ce dernier processus aboutit à un monopole légal, et un monopole légal mène toujours à l’accumulation d’une vaste richesse. Ce schéma de baron voleur est aussi, sous différentes étiquettes, le plan socialiste.

La différence entre un monopole d’État corporatif et un monopole d’État socialiste n’est essentiellement que l’identité du groupe qui contrôle la structure du pouvoir. L’essence du socialisme est le contrôle monopolistique par l’État à l’aide de planificateurs engagés et de fonctionnaires aux ordres. D’un autre côté, Rockefeller, Morgan et leurs amis du monde des affaires cherchent à acquérir et à contrôler leur monopole et à maximiser leurs profits en exerçant une influence sur l’appareil politique de l’État; bien que cela nécessite encore des planificateurs et des propagandistes universitaires, il s’agit d’un processus discret et bien plus subtil que la propriété de l’État sous le socialisme.


 

Share with friends !
Détails sur le produit

Éditeur : Le Retour Aux Sources (26 février 2021)
Langue : Français
Broché : 224 pages
ISBN-10 : 1913890147
ISBN-13 : 978-1913890148
Poids de l'article : 263 g
Dimensions : 13.97 x 1.19 x 21.59 cm

Author

Promotion

Distribution

You may also like…

  • Wall Street et l’ascension d’Hitler


    Depuis le début des années 20, des rapports non fondés ont circulé selon lesquels non seulement les industriels allemands, mais aussi les financiers de Wall Street, ont joué un certain rôle – peut-être un rôle important – dans la montée d’Hitler et du nazisme. Ce livre présente des preuves inédites, dont une grande partie provient des dossiers des tribunaux militaires de Nuremberg, pour étayer cette hypothèse.


     

    25,00 
  • La trilogie Wall Street


    Bien qu’il ait été un auteur prolifique, le professeur Sutton restera dans les mémoires pour sa grande trilogie : Wall St. et la révolution bolchevique, Wall St. et FDR, Wall St. et l’ascension d’Hitler. Cette trilogie décrit le rôle des socialistes d’entreprise américains – également connus sous le nom d’élite financière de Wall Street – dans trois événements historiques importants du XXe siècle : la révolution Lénine-Trotsky de 1917 en Russie, l’élection de Franklin D. Roosevelt aux États-Unis et la prise de pouvoir d’Adolf Hitler en Allemagne en 1933.


     

    35,00 45,00 
  • Wall Street et la révolution bolchevique


    Depuis le début des années 20, de nombreux pamphlets et articles, et même quelques livres, ont cherché à établir un lien entre les “banquiers internationaux” et les “révolutionnaires bolcheviques”. Lorsque les preuves contenues dans des documents officiels sont fusionnées avec des preuves non officielles provenant de biographies, de documents personnels et même de sources historiques plus conventionnelles, une histoire vraiment fascinante émerge.


     

    25,00