Le discours de la dernière chance

By (author)Paul Rassinier

35,00 45,00 


& Le véritable procès Eichmann

La première évidence qui surgira de ces travaux, c’est que la Civilisation, une dans sa conception, est cependant multiple et très diverse dans ses formes simultanées ou successives et que chacune d’entre elles, peut-être dans un instinctif et secret espoir de renaître ailleurs et à son gré, se résigne à mourir à l’endroit où elle est née, par refus de se transformer, c’est-à-dire de se plier aux exigences conjuguées de la nature et du progrès.


 

Clear
Couverture: Choose an option


La seconde, c’est que, des hordes aux empires, pour autant qu’elle se soit nuancée ou diversifiée, il y a deux domaines, au moins, dans lesquels la civilisation est restée rigoureusement semblable à elle-même : la structure des groupes humains, dans ses justifications, les circonstances des révolutions et des guerres. On ne tiendra, en effet, pas pour une réforme fondamentale de l’institution le fait que la famille gauloise ait vécu dans la hutte égalitaire et la famille américaine dans le cottage ou le gratte-ciel, ou que la famille islamique ait été polygame et la chrétienne monogame : de même qu’au temps des huttes gauloises il y avait des villes et des palais sur le bord oriental de la Méditerranée, de même, au temps des cottages et des gratte-ciel, il y a, de par le vaste monde, des taudis ou des cases et des cahutes qui n’ont rien à envier aux huttes gauloises et, quant à la polygamie et à la monogamie, elles sont de tous les temps.


 

Share with friends !
Détails sur le produit

Broché: 486 pages
Éditeur : Omnia Veritas Ltd (7 mars 2018)
Collection : Oeuvres de Paul Rassinier
Langue : Français
ISBN-10: 1912452405
ISBN-13: 978-1912452408
Dimensions du produit: 15,2 x 2,5 x 22,9 cm

Author

Couverture

Brochée, Reliée

You may also like…

  • Le mensonge d’Ulysse


    & Ulysse trahi par les siens

    Les deux parties de cet ouvrage ont déjà été publiées, mais séparément, — la première, ou l’expérience vécue (Passage de la Ligne), en 1949, — la seconde, ou l’expérience des autres (Le Mensonge d’Ulysse, proprement dit), en 1950, dans la forme d’une étude critique de la littérature concentrationnaire : j’avais pensé que, sur un sujet aussi délicat, il convenait d’administrer la vérité à petites doses.


     

    35,00 45,00 
  • Écrits révisionnistes I – 1974-1983


    Le révisionnisme est une affaire de méthode et non une idéologie.

    Il préconise, pour toute recherche, le retour au point de départ, l’examen suivi du réexamen, la relecture et la réécriture, l’évaluation suivie de la réévaluation, la réorientation, la révision, la refonte ; il est, en esprit, le contraire de l’idéologie. Il ne nie pas mais il vise à affirmer avec plus d’exactitude. Les révisionnistes ne sont pas des « négateurs » ou des « négationnistes » ; ils s’efforcent de chercher et de trouver là où, paraît-il, il n’y avait plus rien à chercher ni à trouver.


     

    35,00 45,00 
  • Le Parlement aux mains des banques


    & L’équivoque révolutionnaire

    De droit divin ou de droit populaire, d’un seul ou de quelques-uns, l’exercice du Pouvoir suppose des Élus et donc une hiérarchie. Le Chef d’État, ses satrapes, ses pachas ou ses caïds, ses parlementaires ou ses conseillers sont la réplique terrestre de la pyramide des Dieux gréco-latins et de celui qui trône dans son Paradis entouré de ses anges et de ses archanges. C’est à l’intention des non-prédestinés et des anges déchus que les Tables de la Loi ont été données à Moïse sur le Mont Sinaï et à sa postérité sur l’Agora, le Forum, dans l’Église Saint-Pierre de Rome, la Cathédrale de Reims et les Parlements. Les guerres et les révolutions ne sont, à leur tour, que la réplique ou le pendant de la foudre et des éclairs du Mont Sinaï.


     

    28,00 
  • Le drame des Juifs européens


    & Les responsables de la Deuxième Guerre mondiale

    L’auteur de cet ouvrage a été un résistant de la première heure. Avec Georges Bidault et deux autres grands honnêtes hommes, le regretté Henri Ribière qui fut Secrétaire de l’Office national des Anciens Combattants et l’humble, mais courageux et trop oublié commandant Lierre, il fut un des fondateurs du Mouvement Libération-Nord. À ce titre, il fut arrêté par la Gestapo en 1943, déporté dans les camps de concentration allemands où il passa dix-neuf mois. Il en est revenu invalide de guerre à 100% plus cinq degrés, dans l’impossibilité de reprendre son poste dans l’enseignement.


     

    35,00 45,00